La survie et de succès (4,5) L’Organisation

La tuberculose multi résistante (TB-MR) est une forme particulièrement dangereuse de tuberculose. Elle est définie par une résistance à la fois à l’isoniazide (ING) et à la rifampicine (RMP), les deux antibiotiques majeurs les plus efficaces (1–3)La TB-MR est une menace croissante pour les programmes nationaux de lutte contre la tuberculose (TB) dans le monde. La résistance étendue aux médicaments (XDR), à savoir une résistance supplémentaire aux fluoroquinolones (FQ) et aux agents injectables, diminue les chances de survie et de succès (4,5)L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime environ 500 000 nouveaux cas par an de tuberculose multi résistante dans le monde (6)La grande majorité de ces cas se produisent dans les régions à revenu faible et moyen.

La prise en charge et le traitement de la TB-MR sont complexes. Elle comprend un coût de traitement élevé (7), l’utilisation de médicaments antituberculeux hautement toxiques avec des effets indésirables potentiels (8), une durée de traitement plus longue(9) et une augmentation des échecs et du taux de mortalité (10–12)En Guinée, de 2002 à 2013, 2885 cas présumés de TB-MR ont effectués un test de sensibilité aux médicaments anti tuberculeux, dont 629 (21,8%) ont été confirmés TB-MR. Sur les 2885 cas présumés, 1877 étaient définis comme nouveaux cas (93TB-MR, 5%) et 1008 comme anciens cas (536 TB-MR, 53%). Sur les 477 cas de TB-MR diagnostiqués de 2008 à 2014, seulement 183 (38%) étaient mis sous traitement (13)Le risque de décès pendant le traitement est directement lié au nombre de facteurs de risque présents.

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Cependant, il est nécessaire d’étudier de façon plus approfondie l’association des facteurs indépendants avec la mortalité due à la TB-MR car sa prévalence et son fardeau dans le monde deviennent plus évidents, en particulier dans les scénarios épidémiologiques à forte incidence (10)Les résultats du traitement et les données sur les prédicteurs de mauvais résultats de traitement et la mortalité des patients atteints de TB-MR varient selon les études et les rapports (14,15)Aucune étude n’a encore été faite en Guinée pour évaluer la mortalité liée à la TB-MR ainsi que les facteurs associés à cette mortalité.Nous nous sommes donc posés la question de savoir : « Existe-t-il des facteurs conditionnant l’issu du traitement chez les patients TB-MR ? » Pour répondre à cette question, nous nous sommes proposé de réaliser cette étude portant sur le thème intitulé « Facteurs influençant la survie des patients tuberculeux multi résistants (TB-MR) ».